jeudi 1 novembre 2012

Le basique de Laure... le jean

Mais pas n'importe quel jean. Voilà un rayon dans lequel je dois avoir à peu près tout testé : du bon vieux Levi's au jean de designer et de l'effectivement très cheap Cheap Monday aux bonnes surprises d'H&M. Et parce que je suis une adepte du slim, je me suis retrouvée plus d'une fois moulée, engoncée, comprimée dans un jean qui, certes, donnait peut-être l'illusion optique d'une ligne de liane, mais me collait tellement la jambe qu'au bout d'une heure, j'avais déjà le cuissot qui gratouille, la cuisse qui chatouille, et l'envie urgente de retirer ce vêtement qui, parfois, s'avère aussi confort qu'une combinaison de plongée.
Jusqu'à ce que je découvre (alléluia) aux Etats-Unis la marque A.G. (pour Adriano Goldschmied) : des slims hyper étroits mais hyper doux, taillés dans un coton soft qui les rendent aussi agréables à porter qu'un jogging mou - l'illusion optique de la ligne de liane en prime. Ils sont un peu chers, pas faciles à trouver (ils sont vendus en France au compte-goutte). Mais personnellement, mes deux favoris, l'un dark, l'autre un poil délavé, me suffisent. Et plus question désormais d'investir dans d'autres modèles éphémères. 

In terms of blue-jeans, I think I've tried pretty much everything on the market, from good old Levi's to designer jeans and from Cheap (yes, very cheap indeed) Monday to the sometimes good surprises at H&M. And since I'm such a slim addict, I've often found myself hugged in way too tight skinny jeans, as comfortable as diving suits. That is, until I discovered the A.G. jeans (A.G. for Adriano Goldschmied) in the US. Tight, but cut in a super soft cotton that makes them soooo comfy. They don't come cheap, they're quite hard to find, but if you take my case, my two favorite ones have shunned me once and for all from all ephemeral purchases.  
 
L.G.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire