vendredi 14 décembre 2012

Mon essentiel de 2013 : le calendrier Margaret Howell


Laure n'avait pas tort quand elle disait l'autre jour que je rechigne à parler de marques sur notre blog. Il y a cependant un label pour lequel je suis prête à faire une exception : Margaret Howell. Depuis les années 1970, la créatrice trace son sillon clair et net,en marge des modes, fidèle à son style qu'elle fait subtilement évoluer, mais surtout fidèle à une recherche de qualité qui me parle. Et chaque fin d'année, Margaret Howell édite son calendrier, que j'attends toujours avec impatience. Celui de cette année, très graphique, rend hommage à toutes ces manufactures britanniques avec lesquelles Margaret Howell collabore depuis des décennies, de John Smedley, qui réalise ses indestructibles pulls en mérinos, à Mackintosh, qui produit certains des impers de la marque (je rêve du modèle bleu marine de cet hiver). Une défense du "made in" élégante, à tous les sens du termes.

I don't like to babble about brands - we are faced with so much promotional stuff already that I have qualms about adding to the noise. But I'm willing to make an exception for the wonderful Margaret Howell, whose designs I'm devoted to. Every year, she publishes a calendar that I await eagerly. This year, the calendar is a celebration of all the British manufacturers MH faithfully collaborates with (from John Smedley to Mackintosh). A truly elegant way, in every sense of the term, to promote awareness for provenance, quality and good, durable items.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire