mercredi 29 août 2012

Comment donner une nouvelle vie à ses basiques ?


J'adore alléger mon armoire mais la détox vire parfois drogue dure, et certains de mes tris se sont soldés par des regrets. Désormais, j'essaye de pratiquer un minimalisme modéré, celui que Laure et moi défendons dans notre nouveau livre (sortie imminente !). Donc, avant de me séparer d'un vêtement, je me demande d'abord si je ne peux pas le sauver. Dernier exemple, cette tunique qui possédait deux pans de tissu flottants sur le devant, qui finissaient toujours pas tremper dans mon assiette. Un tour chez le retoucheur pour retirer ces bouts de tissu encombrants a résolu le problème. Résultat : une chemise (quasi) neuve parfaite pour l'automne.

As far as detoxing my wardrobe goes, I can go overboard and have been known to purge a bit too drastically. Now, I try and exercise a more moderate minimalism. So whenever I get tempted to donate or resell, I ask myself first if a garment cannot be recycled first. Just like this tunic, which had long floating bits of fabric down the front which I never felt comfortable with. I asked my tailor to get rid of them and, voilà, a new (quasi)new shirt for fall.

J.A.C.

lundi 27 août 2012

Keira Knightley dans "Jusqu'à ce que la fin du monde vous sépare"


Laure a déjà parlé de son "girl crush" estival pour Ellen Page. Pour ma part, je suis tombée amoureuse de l'allure de Keira Knightley dans la comédie romantique sur fond d'Apocalypse (si, si, c'est possible, et contre toute attente, réussi)  "Jusqu'à ce que la fin du monde vous sépare". Une veste militaire, une robe légère, des Converse. Pris séparément, des basiques absolus. Associés, un charmant look indie. Pas du tout mon style, mais justement, c'est peut-être pour cela que ça me fait fantasmer.

Laure had a summer girl crush on Ellen Page, for me it was Keira Knightley in the Apocalypse rom-com "Seeking A Friend For The End Of The World". Combat jacket, summery dress, Converse: absolute basics that combined together make for a lovely indie silhouette. Not my personal style, but this may be the reason why I paradoxically like it so much.

J.A.C.

dimanche 12 août 2012

Le "summer sac"


L'été, j'ai du mal à m'habiller, mon uniforme (jean + maille) s'adaptant mal aux températures torrides. En revanche, j'ai depuis quelques années trouvé mon sac d'été idéal : le grand cabas de pêcheur. En toile de coton, solide, lavable (ceux sur la photo ci-dessous sortent d'un cycle court à 30° et sèchent dans ma baignoire), pouvant tout transporter, ordi et biberons du bébé compris. L'astuce pour retrouver ses affaires : les glisser dans des pochettes. Ce qui fait rire mon mari qui se moque de mes "sacs dans le sac"... puis n'hésite pas à y glisser son portefeuille.

The jeans and knits fanatic in me has a hard time doing summer dressing. Still, one part of my summer wardrobe I'm happy about is my collection of cotton canvas bags. Easy to wear, wash (the two bags in the above picture are drying after a gentle spin in the washing mashing) and roomy enough to fit a laptop and my baby's bottles. To keep things tidy I keep my stuff in small pouches, to the amusement of my husband who jokes about my "bags in the bag" (before giving me his wallet to carry in them).

J.A.C.