mercredi 30 janvier 2013

Au carré

Charlotte Rampling, fidèle au carré depuis plusieurs décennies.

Dans ma prochaine vie, j'aimerais revenir sous les traits de quelqu'un pouvant assumer une coupe de cheveux dingue. Une maxichevelure péroxydée, par exemple. Ou une coupe ultracourte à la Jean Seberg. Dans ma vie actuelle, néanmoins, j'ai dû me résoudre à l'évidence : tout ce qui est de l'ordre du capillairement créatif a l'air tout simplement désastreux sur ma personne. Et j'ai tout essayé : les maxi longueurs, l'ultracourt décoloré ou la frange sévère. Tout autant de catastrophes. A mon grand désespoir, ce qui semble m'aller le mieux sont les déclinaisons plus ou moins courtes, plus ou moins floues, du carré classique, bêtement simple. Adieu, donc, à la révolution capillaire, et hello au travail à faire sur soi pour accepter que, à l'image de mon vestiaire qui ne se sent jamais mieux que quand il est empli de grands classiques, mes cheveux n'aiment rien tant que le basique. Alors chaque saison, je combats la routine en jouant sur les longueurs de mon carré (court et garçonne en 2012, plus long et moins structuré en ce début d'année 2013) et j'essaye de ne pas écouter la voix intérieure qui me dit que la coupe punk de Rooney Mara dans "The Girl With The Dragon Tattoo" irait tellement bien avec mon trench et mes cols roulés...

In my next life, I'd love to come back as someone who looks great with as statement haircut- say, super long  and bleached hair, or a short-short-short Jean Seberg chop. In this life, however, anything too extreme turns out looking plain crazy - if not ugly - on me. And I've tried it all. The super long hair. The bleached pixie cut. The severe bangs. None of it a success. To my dismay, what looks best on me is any variation of the very classic, plain bob. Not a revolution of a haircut- but this is what works for me. So, like with the great wardrobe basics (the white tee and shirt, the classic 5 pockets jeans), I try not to mess with it too much, playing only on the bob's length (shoulder length one season, closer to a flapper bob the next), and trying to dispel any fantasy that I would look amazing with Rooney Mara's asymetric punky hairdo in "The Girl With The Dragon Tattoo".

J.A.C.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire