jeudi 14 février 2013

Le classique : le caban


Cela fait des décennies que je suis obsédée par le caban, marquée à tout jamais par le modèle classique, porté col relevé et lunettes aviateur crânement posées sur le nez, par Robert Redford dans "Les 3 jours du Condor". Mais, voilà, je n'ai jamais réussi à trouver le modèle parfait, celui qui serait classique mais pas trop, aurait le bon poids de laine mais un toucher doux, possèderait un col avec suffisamment de tenue pour tenir bien droit contre le cou, mais pas au point de gratter. Et puis, la couleur ! N'en déplaise à ses origines navales, le caban n'a pas obligatoirement à se décliner en marine (même s'il est très beau aussi comme ça). Qu'on se souvienne seulement du fantastique caban camel de Carolyn Bessette Kennedy. Bref, dans mon armoire, toujours pas de caban (même si j'ai trouvé cette année un manteau-presque-caban kaki dont le col se relève de manière quasi-idéale), et donc autant d'espace laissé au fantasme du modèle idéal - qui peut-être n'existe pas.

For decades now, I've been obsessed with the peacoat. I guess Robert Redford and the classic model he wore in "3 Days Of The Condor", with the collar turned-up and a fantastic pair of aviator sunglasses is to blame. Yet, I've never been able to find the perfect model to fill all of my requirements: classic but contemporary, protective material but soft to the touch, collar stiff enough to stand up and protect the neck but not so stiff that if chafes the skin, etc. And then, there's the color. A classic peacoat ought to be navy, a nod to its naval origins. But then, remember how great Carolyn Bessette Kennedy looked in her tan peacoat and faded jeans... 

J.A.C.



1 commentaire:

  1. Mon caban est un .... H&M. Je l'adore, il est en laine un peu raide, un peu rêche, mais je l'aime comme çà, bien chaud, plus court que celui de Carolyne Bessette, très bien coupé, tenue impeccable depuis 3 ans. Bref, c'était la bonne surprise. Petit Bateau en fait chaque saison je crois, ça vaut peut-être le coup de s'y intéresser. Et, oui, le camel de Carolyn Bessette est magnifique !

    RépondreSupprimer